Listes rouges

Les listes rouges concernant les abeilles sauvages en France et en Europe

Il n’existe pas de liste rouge pour les abeilles en France. Des projets sont cependant en cours dans certaines régions comme en Alsace. Le faible nombre de données anciennes, le défaut de standardisation des données et l’hétérogénéité des méthodes d’acquisition rendent le travail délicat. Aussi, un effort d’échantillonnage important reste sans aucun doute à fournir afin de préciser l’état actuel de la faune.

Dans nombre de pays européens, une meilleure connaissance et un certain recul ont conduit à l’établissement de listes rouges nationales pour les abeilles sauvages, dès 1987 en Grande-Bretagne et dès 1994 en Suisse. Après 2000, de telles listes ont été publiés également en Allemagne, où des déclinaisons régionales existaient déjà (Baden-Württemberg, Bayern, Hessen,…) et en Hollande. Dans certains cas comme en Espagne, ce ne sont que quelques espèces qui ont été intégrées à des listes rouges visant un groupe plus large que les seuls apoïdes. Plus d’informations sur les autres pays concernés en Europe sont disponibles dans la liste rouge européennes des abeilles (cf. 4.3) publiée en 2014 par la Commission européenne : European Red List of Bees. A noter que dans ce cas plus de la moitié des espèces considérées n’a pas été évaluée en raison de l’insuffisance de données (cf. 3.1).

Certaines espèces d’abeilles sont protégées en Suisse, elles le sont toutes en Allemagne…. En France, aucune espèce d’abeille n’est inscrite sur une liste d’espèces protégées, hormis certains bourdons en région Île-de-France.

 

Les commentaires sont clos.